Quelques mots sur le film "La Sociale"

lundi 6 mars 2017
par  UD CGT 71

Lire le quatre pages de présentation du film de Gilles Perret LA SOCIALE, avec une interview de l’auteur, quelques chiffres sur la Sécu et son fameux "trou" et les principaux protagonistes du film.

Michel Etievent est l’auteur d’une rare biographie d’Ambroise Croizat, Ministre des travailleurs de fin 45 à mai 47 : "Ambroise Croizat ou l’invention sociale" Editions GAP. En voici un rapide résumé.

En 2 pages, un historique de la Protection sociale par Philippe Frémeaux, rédacteur en chef du magazine Alternatives Economiques, expliquant que, si à son origine, le plein-emploi est au coeur de la Protection sociale et alors qu’elle tend à devenir universelle, l’installation dans la durée d’un chômage de masse est venue la destabiliser.

Un éclairage de Bernard Friot, professeur émérite à Paris-Nanterre, sur la nécessité de pratiquer une écriture populaire de la Sécurité sociale. A contre-courant de beaucoup d’économistes et de sociologues, il expose ce qu’a eu de révolutionnaire la création, en 45, du régime général : une caisse unique pour l’ensemble famille, santé, vieillesse, accidents du travail et maladies professionnelles, financée par un taux unique interprofessionnel de cotisation et gérée par les travailleurs eux-mêmes, constitutif d’un salariat unifié et qui ôte l’initiative au patronat, permettant à la classe ouvrière de se construire en gérant une part importante de la valeur (1/3 de la masse salariale en 1945) afin de l’affecter à une autre pratique du travail, sans employeurs, sans actionnaires et sans prêteurs, qu’il s’agisse de la production de santé, de celle des parents ou de celle des retraités.


Documents joints

PDF - 1.5 Mo
PDF - 338.8 ko
PDF - 265.7 ko
PDF - 253.4 ko

Navigation